Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Actualités

Communiqué de presse

 

Paris, le 13 novembre 2015

 

 

Détection du premier pulsar gamma extragalactique

 

C’est le pulsar gamma le plus lumineux jamais observé que viennent de détecter deux chercheurs du Laboratoire de physique et chimie de l'environnement et de l'espace (CNRS/Université d’Orléans) et de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier), avec un collègue américain de la NASA au sein d’une collaboration internationale1. Situé à 163 000 années-lumière, dans le Grand Nuage de Magellan, il est le premier pulsar gamma détecté dans une galaxie autre que la Voie lactée, ce qui en fait le plus lointain objet de ce type connu. Cette étoile à neutrons, qui tourne sur elle-même en 50 millièmes de secondes, est le vestige d’une étoile massive ayant explosé il y a un millier d’années. L’observation d’un pulsar si jeune et puissant devrait permettre de mieux comprendre d’où ces astres tirent leur luminosité. Cette découverte, réalisée grâce au satellite Fermi de la NASA, fait l’objet d’une publication dans la revue Science le 13 novembre 2015.

 

 
Cartes du Grand Nuage de Magellan vu avec Fermi LAT. A gauche : intensité du rayonnement gamma dans une région de 10 degrés de côté comprenant le Grand Nuage de Magellan. Un agrandissement de la zone entourée de bleu est représenté dans la carte de droite, où l'on distingue deux sources d'émission gamma coïncidant avec des pulsars. © Fermi LAT collaboration

 

Le Grand Nuage de Magellan, galaxie naine satellite de la Voie lactée, où a été détecté le premier pulsar gamma extragalactique (PSR J0540-6919).
© C. Smith, S. Points, the MCELS Team and NOAO/AURA/NSF

La nébuleuse de la Tarentule (30 Doradus) observée par le télescope de 2,2 mètres de l’ESO, à La Silla (Chili). C’est dans cette région du Grand Nuage de Magellan qu’est situé PSR J0540-6919. © ESO/R. Fosbury (ST-ECF)

 

Note

1 Trois laboratoires rattachés à l'IN2P3 participent également à la collaboration Fermi LAT :

  • le Centre d'études nucléaires de Bordeaux Gradignan (CNRS/Université de Bordeaux)
  • le Laboratoire Leprince-Ringuet (CNRS/École polytechnique)
  • le Laboratoire Univers et particules de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier)

 

Pour en savoir plus

 

Bibliographie

An extremely bright gamma-ray pulsar in the Large Magellanic Cloud, The Fermi LAT collaboration. Science, 13 novembre 2015. DOI : 10.1126/science.aac7400

 

 

Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils