Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Infos recherche > Actualités

Nouvelle scientifique

 

Paris, le 30 octobre 2015

 

SuperComputing 2015 : le CNRS présent pour la deuxième fois
auprès des grands acteurs du calcul intensif et du big data

 

Du 16 au 19 novembre 2015, le Centre de calcul de l'IN2P3 (CC-IN2P3) et l'Institut du développement et des ressources en informatique scientifique (Idris) tiendront communément un stand lors de la conférence internationale annuelle SuperComputing qui se tiendra à Austin au Texas (États-Unis).

Pour la 27ème édition consécutive, SuperComputing, vitrine majeure du calcul haute performance et du Big Data, sera le rendez-vous incontournable pour les acteurs industriels et académiques du secteur pendant une semaine de conférences, de workshops et de présentations. Près de 10 000 visiteurs se déplacent chaque année pour assister à cet événement qui se veut aussi le plus grand salon au monde où sont présentées les dernières innovations et applications dans le domaine de l'informatique de pointe.


Le CC-IN2P3, présent depuis plus de cinq ans, et l'Idris seront donc réunis du 16 au 19 novembre, et pour la deuxième année consécutive sous une bannière commune à SuperComputing, afin de représenter le CNRS sur la partie salon. Les deux centres informatiques du CNRS ont en effet une carte à jouer en démontrant leur complémentarité : si l'Idris se concentre plus particulièrement sur le calcul haute performance (HPC), le CC-IN2P3 est lui plus orienté vers la gestion et le traitement des données, en particulier, dans les domaines de la physique des hautes énergies et des astroparticules. Le Grand équipement national de calcul intensif (Genci) assurera également une présence sur le stand aux côtés de l'Idris.


Ce stand sera aussi l'occasion de présenter deux applications plus en détails. D'une part, l'infrastructure mise en place par le CC-IN2P3 pour l'expérience Large Synoptic Survey Telescope (LSST). Installé au Chili, LSST est un télescope de 8,4 mètres de diamètre dont les observations devraient permettre de mieux comprendre la nature de l'énergie noire, responsable de l'accélération de l'expansion de l'Univers. Un traitement détaillé des images sera effectué à part égale au CC-IN2P3 et au National Center for Supercomputing Applications (NSCA) aux États-Unis. Au terme des dix ans du programme, ce sont 37 milliards d'objets qui seront stockés, soit un volume total de 500 pétaoctets de données.


D'autre part, le projet E-Biothon, une plateforme en réseau hébergée à l'Idris et destinée à accélérer et faire progresser la recherche biomédicale. Constituée de plus de 16 000 cœurs de calcul pour une puissance de 56 téraflops, cette plateforme permet d'aborder le traitement des données complexes de la biologie d'aujourd'hui afin de mettre au point les logiciels applicatifs de demain. Cette plateforme est issue de la collaboration de plusieurs partenaires : le CNRS, IBM, Inria, l'Institut Français de Bioinformatique et SysFera.


SuperComputing est aussi l'occasion pour le CNRS d'être présent à un niveau international aux côtés d'autres organismes français importants, tels que le CEA ou Inria, avec lesquels un "French Tour" est organisé, dans le but de renforcer la visibilité de l'ensemble des stands français et de renforcer leur cohésion.


Pour en savoir plus


Contacts

  • Thierry Goldmann (IDRIS), thierry.goldmann@idris.fr - 01 69 35 85 72

Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils