Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Infos recherche > Actualités

Nouvelle scientifique

 

Paris, le 28 juillet 2015

 

La France et l’Ukraine renforcent leur collaboration dans le domaine scientifique

 

Une délégation française s’est rendue à Kiev fin juin dans le but de développer les liens qui unissent notre pays à l’Ukraine sur le plan scientifique. Composée d’une trentaine de représentants de l’enseignement supérieur et de la recherche, celle-ci a conclu plusieurs accords de collaboration. Le CNRS, représenté par M. Achille Stocchi, directeur du Laboratoire de l’accélérateur linéaire (LAL, CNRS/Université Paris-Sud), a notamment signé un document qui prévoit la création d’un laboratoire international associé (LIA) en physique des hautes énergies, physique hadronique et physique nucléaire.

Du 22 au 25 juin derniers, les membres de la délégation ont participé à un forum réunissant les représentants des établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et ukrainiens. Ses objectifs étaient de renforcer les liens académiques entre la France et l’Ukraine, d’approfondir la coopération des deux pays dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche et de développer des échanges d’expertise au moment où l’Ukraine se réforme en profondeur.

Lors du forum, un accord bilatéral portant sur la création d’un LIA en physique des hautes énergies, physique hadronique et physique nucléaire – intitulé "Développement d’instrumentations pour les expériences auprès des accélérateurs et les techniques accélératrices" ou IDEATE – a été signé par le CNRS, le CEA, l’Université Paris-Sud, l’Académie des sciences d’Ukraine, l’Agence d’État pour les recherches fondamentales d’Ukraine, l’Université nationale T. Chevtchenko de Kyiv et l’Université nationale V.N. Karazin de Kharkiv. Ce nouveau laboratoire est l’extension du projet international de coopération scientifique (PICS) porté par le LAL et l’Université Nationale Chevtchenko de Kyiv. Il réunit dix laboratoires français et sept établissements de recherche et d’enseignement supérieur ukrainiens.

 

La signature de l’accord de création du LIA IDEATE ©CNRS

 

Le forum a également donné lieu à plusieurs rencontres politiques, associant la Conférence des présidents d’université, la Conférence des écoles d’ingénieurs françaises, le Conseil des recteurs des établissements d’enseignement supérieur d’Ukraine et l’Association des recteurs des établissements supérieurs d’enseignement technique d’Ukraine. Des accords de coopération portant sur différents domaines scientifiques ont été signés. Ils visent à renforcer les capacités d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche, à développer les doubles diplômes, les projets scientifiques conjoints et les mécanismes de soutien à la mobilité des étudiants et chercheurs ukrainiens, ainsi qu’à généraliser les thèses franco-ukrainiennes en cotutelle.

Parmi les événements en marge du forum, la délégation française a rencontré le 22 juin la présidence de l’Académie des sciences d’Ukraine. Le 23 juin, elle a visité le cyclotron de l’Institut des recherches nucléaires de Kyiv et le Centre scientifique et technologique d’Ukraine, un organisme qui soutient les projets de recherche civile menés par des chercheurs ukrainiens qui travaillaient dans le domaine militaire au temps de l’Union soviétique.

 

Contact chercheur


Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils