Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

Paris, le 22 décembre 2010

 

Très grands équipements et infrastructures de recherche : une convention pour renforcer la collaboration scientifique et industrielle

 

Le CNRS, le CEA et Soleil(1) ont signé le 21 décembre 2010 une convention de collaboration scientifique et industrielle avec l'Association des partenaires industriels des grands équipements scientifiques (Piges)(2). Celle-ci fédère les entreprises françaises (PME et grands groupes), impliquées dans la recherche, le développement et la mise en oeuvre de l’instrumentation de pointe, nécessaire aux Très grands équipements et infrastructures de recherche (TGEIR). Objectif : renforcer la synergie entre entreprises et recherche académique dans le domaine des infrastructures de recherche et la R&D en physique nucléaire et des hautes énergies et autour des très grands centres de rayonnement, tels que les synchrotrons.

 

Du navire de recherche au satellite, du télescope au collisionneur LHC du Cern... les Très grands équipements et infrastructures de recherche (TGEIR ou TGIR)(3) constituent un élément essentiel pour la recherche fondamentale actuelle dans un grand nombre de disciplines. Le domaine de la physique des hautes énergies, qui explore l’infiniment petit et l’infiniment grand, est un des plus exigeants en termes d’instrumentation : études de définition, premiers prototypes, choix technologiques de plus en plus précis, jusqu'à la réalisation des instruments eux-mêmes composés parfois de milliers de sous-ensembles et de capteurs nécessitant une extrême précision dans des environnements hostiles de haute technicité (en ultra-vide à quelques degrés Kelvin, dans l'espace, dans les déserts ou encore dans la mer à 2 500 m de profondeur).

Le secteur des TGEIR est extrêmement concurrentiel sur le plan international et représente un enjeu financier très important, notamment pour les entreprises françaises et européennes. À titre d’exemple le budget des TGEIR pour la France était de l’ordre de 15 % du budget civil de recherche et développement en 2008(4). L’exploitation, la maintenance et les évolutions des 300 moyennes et grandes infrastructures européennes existantes et les nouveaux projets représentent un marché direct de 8 à 9 milliards d’euros pour les entreprises européennes qui y participent, en augmentation de plus de 5% par an ces dix dernières années(5). De plus, le très haut niveau technologique nécessaire à leur réalisation génère pour ces entreprises des technologies inédites qui seront exploitées sur d’autres marchés.

Deux principaux objectifs sont visés par la convention signée par le CNRS, le CEA, Soleil et l'Association Piges :

  • accroître le partenariat entre recherche académique et les entreprises ainsi que le nombre de projets communs en R&D sur les grands instruments de la recherche
  • renforcer les échanges entre industriels et laboratoires pour une meilleure connaissance des besoins, des outils et des services de chacun (verrous technologiques à lever, feuilles de route respectives et choix technologiques correspondants à fixer)

Cette convention soutient les efforts entrepris depuis plusieurs mois par ces nouveaux partenaires pour, d’une part, renforcer les compétences mutuelles des équipes et favoriser la mobilité des chercheurs, ingénieurs et techniciens entre organismes publics et entreprises ; d’autre part rechercher des voies de financement pour des projets de R&D à long terme, susceptibles de générer des retombées à la fois pour les TGEIR et pour d’autres marchés.

Ce type de coopération scientifique existe déjà aux États-Unis, en Asie et dans d'autres pays européens. Cette collaboration spécifique entre recherche académique et industrie françaises, en liaison étroite avec le Comité des TGEIR du CNRS, a vocation à être étendue à d'autres organismes et partenaires industriels et contribuera au renforcement de l'Europe dans la compétition internationale.

 

(1) Soleil est une très grande infrastructure de recherche, créée le 16 octobre 2001 par le CNRS et le CEA avec le soutien de la Région Île-de-France, du Conseil général de l’Essonne et de la Région Centre. À la fois source et laboratoire d’utilisation de lumière synchrotron française, Soleil est l’un des plus performants synchrotrons au monde pour explorer la matière, ses mécanismes fondamentaux, ses structures, son évolution, en physique, en biologie, en chimie…
(2) L’Association Piges, fondée en avril 2010 par un groupe de 11 entreprises industrielles, a pour objectif de répondre aux besoins technologiques des organismes de recherche concernés par les TGEIR, tant nationaux qu’internationaux. Les entreprises fondatrices et membres du Conseil d’administration de l’Association Piges sont : Air Liquide/Altal, Antecim, Alcen, SDMS Technologies, Bodycote, Sigmaphi, Brucker, Sominex, Mecachrome, Onet Technologies/Comex Nucléaire, Thales.
(3) Une très grande infrastructure de recherche est un outil établi en vue de mener une recherche propre d’importance et pouvant assurer une mission de service pour une ou plusieurs communautés scientifiques de grande taille. Son coût de construction et d’exploitation est tel qu’il justifie un processus de décision et de financement concertés au niveau national, et éventuellement européen ou international, et une programmation pluriannuelle. Sa gouvernance est centralisée et ses orientations et son évaluation sont assurées par des comités scientifiques de haut niveau. Son accès est ouvert à tous sur la base de l’excellence scientifique.
(4) Voir le site sur les très grandes infrastructures de recherche et la feuille de route française édition 2008 : http://www.roadmaptgi.fr/
(5) Étude Erid-Watch Findings and Recommendations – European Commission, December 2008.

 

Contact

  • Marcel Soberman, Tél :  06 74 49 27 50

Contact communication

  • IN2P3 :  Christina Cantrel, Tél :  01 44 96 47 60

Contact presse

  • CNRS : Laetitia Louis, Tél : 01 44 96 51 37
Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils