Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

Paris, le 10 septembre 2007

 

Astroparticules : création d'un laboratoire international associé franco-américain

 

Le laboratoire Astroparticule et cosmologie (CNRS/CEA/Université Paris Diderot/Observatoire de Paris) et l’Institut Kavli pour l’astroparticule et la cosmologie de Stanford s’associent pour former un Laboratoire international associé, à compter de début septembre et pour une période de quatre ans. Un axe transatlantique est ainsi créé pour renforcer les collaborations et la coordination des projets dans le domaine de l’astroparticule autour de cinq axes prioritaires : énergie noire et matière noire, rayons gamma de haute énergie et sursauts gamma, ondes gravitationnelles, physique théorique, traitement des données et simulations numériques.

 

Les deux laboratoires souhaitent coordonner le développement du domaine des astroparticules de part et d’autre de l’Atlantique. Cette coordination est particulièrement importante pour les projets spatiaux, où les missions sont souvent des collaborations entre agences spatiales européenne et américaine. Elle l’est également pour les projets au sol, comme les observatoires de rayons gamma de très haute énergie (Hess, Magic, Veritas) ou les projets de grands relevés cosmologiques (LSST).

La création d’un axe transatlantique entre Paris et Stanford, sous l’égide d’un grand laboratoire national américain (SLAC), de deux grands organismes français (CNRS et CEA), de deux grandes Universités (Stanford et Paris Diderot) et de l’Observatoire de Paris contribuera à la structuration du domaine de l’astroparticule, pour une meilleure compréhension de notre Univers dans ses plus grandes dimensions, dans ses plus hautes énergies ou aux temps les plus primordiaux.

L’APC
Regroupant 75 chercheurs ou enseignants-chercheurs, ainsi que 60 ingénieurs, techniciens et administratifs, le laboratoire Astroparticule et cosmologie (APC) a été créé le 1er janvier 2005. Il est implanté sur le campus Paris rive gauche de l’Université Paris Diderot. C’est une unité mixte du CNRS, du CEA de l’Université Paris Diderot et de l’Observatoire de Paris. Le laboratoire est présent dans la plupart des grands projets du domaine (Auger, Hess, Antares, Double Chooz, etc.) et joue un rôle actif dans plusieurs missions spatiales du Cnes, de l’ESA ou de la Nasa (Integral, Planck, Lisa, Simbol-X, Eclairs).

Le Kipac
Le Kavli Institute for particle astrophysics and cosmology (Kipac) est le plus grand laboratoire américain dédié aux astroparticules. C’est un laboratoire de l’Université de Stanford, implanté sur le site du Stanford Linear Accelerator Centre, avec lequel il entretient une relation privilégiée. Le Kipac joue un rôle de premier plan, tant dans des projets au sol comme le télescope LSST pour la détermination de la nature de l’énergie noire, que dans les projets spatiaux tels que le satellite Glast pour la détection des rayons gamma de haute énergie.

 

Contact chercheur

  • Pierre Binetruy, Tél : 01 57 27 60 99

Contact communication

  • IN2P3 :  Alain de Bellefon, Tél : 01 44 96 47 51

Contact presse

  • CNRS : Claire Le Poulennec, Tél : 01 44 96 49 88
Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils