Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

Paris, le 16 avril 2007

 

Création du groupement d'intérêt scientifique "La physique des deux infinis"

 

Le CNRS, le CEA, les universités Pierre et Marie Curie (Paris 6), Denis Diderot (Paris 7), Paris-Sud (Paris 11), l’École Polytechnique et l’Observatoire de Paris viennent de créer le Groupement d'intérêt scientifique "La physique des deux infinis" (P2i). Réunissant l'ensemble des expertises dans les domaines de la physique de l'infiniment grand et de l'infiniment petit, P2i a pour objectif de maintenir la compétitivité des équipes françaises au niveau international. Pour ce centre régional de recherche à vocation mondiale, il s'agit de développer une synergie nouvelle entre les laboratoires franciliens concernés.

 

De tout temps, l’homme a cherché à répondre aux questions les plus fondamentales sur l’origine et l’évolution de l’Univers. De quoi est-il composé ? Quelles sont les lois fondamentales qui le régissent ? Quel est son devenir ? Cette quête aux frontières de la connaissance et de la technologie nécessite l’investigation la plus complète des phénomènes se déroulant à l’échelle de l’infiniment petit (monde des particules élémentaires et de la mécanique quantique) et à l'échelle de l’infiniment grand (monde de la cosmologie et de la relativité générale). Domaines fascinants en très étroite imbrication, ces deux physiques de pointe sont l'objet du Groupement d'intérêt scientifique "La physique des deux infinis" (P2i).

Officialisée le 30 mars 2007, la création de P2i marque une nouvelle étape dans cette investigation et dans la consolidation des structures de recherche en France, en inspiration directe du "Pacte pour la recherche"(1). Acquérir une visibilité internationale, permettre une coordination renforcée des actions et accroître le dynamisme ainsi que les moyens d’action des équipes travaillant en physique subatomique et en cosmologie dans la région Île-de-France(2), tels sont les objectifs de "Physique des deux infinis". Le groupement d'intérêt scientifique regroupe 19 laboratoires qui dépendent du CNRS, du CEA, des universités Pierre et Marie Curie, Paris Diderot, Paris-Sud 11, de l’École Polytechnique et de l’Observatoire de Paris. Il se veut centre régional de recherche à vocation mondiale dans ces domaines.

Au sein de P2i, physiciens des particules, physiciens nucléaires, théoriciens et astrophysiciens mettront en commun les équipements dont les 7 partenaires disposent. Ils partageront également leurs compétences afin d'aborder les formidables défis scientifiques que pose la nature, comme par exemple l’exploration de la matière et de l’énergie noires qui forment à elles deux plus de 95% de la densité d’énergie de l’Univers et qui restent aujourd'hui méconnues.

Grâce à un budget annuel d’environ 2 millions d'euros provenant du ministère de la Recherche et des 7 partenaires(3), le groupement pourra initier de nouveaux projets de recherche et développement ainsi que de nombreuses actions, telles que l'animation scientifique, l'accueil de physiciens internationalement renommés et de jeunes doctorants.

Enfin, la collaboration entre les différents acteurs, devenue encore plus étroite avec la création de P2i, constitue un atout majeur pour le rayonnement de la recherche française, dans un secteur où elle occupe d'ores et déjà une place reconnue au niveau mondial.

 

Cérémonie de signature du GIS le 30 mars 2007 © Béatrice Merlin / CNRS 2007
(cette image est disponible auprès de la photothèque du CNRS, 01 45 07 57 90,
phototheque@cnrs-bellevue.fr)

 

 

(1) La loi de programme pour la recherche du 18 avril 2006 constitue le volet législatif du "Pacte pour la recherche", qui réforme en profondeur le système de recherche et d'innovation français.
(2) L’Île-de-France compte plus de 1 000 physiciens et ingénieurs, soit plus de la moitié du potentiel national en physique subatomique et en cosmologie.
(3) Les collectivités territoriales pourront s'associer à ce financement.

 

Pour en savoir plus

Contact chercheur

  • Guy Wormser, Tél : 01 64 46 83 01
  • Jean-Loup Puget, Tél : 01 69 85 86 65
  • Christian Cavata, Tél : 01 69 08 14 70

Contact presse

  • CNRS : Priscilla Dacher, Tél : 01 44 96 46 06
Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils