Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

Caen/Paris, le 4 septembre 2006

 

L’État et la Basse-Normandie signent avec le CEA et le CNRS la convention relative à la future installation Spiral2 du Grand accélérateur national d’ions lourds (Ganil)

 

Le 4 septembre 2006, l’État, la Région Basse-Normandie, le Département du Calvados, la Ville de Caen et la Communauté d’agglomération Caen La Mer, signeront, au Ganil, avec le CEA et le CNRS, la convention cadre relative à la future installation Spiral2. Par cette convention, l’État et les collectivités territoriales s’engagent à contribuer au financement de la réalisation par le Ganil du projet Spiral2, pour une durée de 6 ans, le coût total de la construction étant estimé à 129 millions d’euros.

 

Le Ganil est une grande infrastructure européenne commune au CEA et au CNRS/IN2P3(1) située à Caen en Basse-Normandie. C’est l’un des quatre plus centres internationaux étudiant le noyau atomique, avec le GSI en Allemagne, MSU aux États-Unis et Riken au Japon, Dans le cadre du projet Spiral2, il vient de commencer la construction d’un nouvel accélérateur de particules qui doublera son potentiel de recherche d’ici 2012 et le rendra unique au monde.

L’installation Spiral2 est destinée à produire en abondance des noyaux dits exotiques qui n’existent pas à l’état naturel sur Terre. Au coeur de la future machine, un accélérateur linéaire supraconducteur, délivrant des faisceaux d’ions parmi les plus intenses au monde, bombarde une cible de matière. Les réactions induites (fissions, transferts, fusions…) engendrent des milliards de noyaux nouveaux. Extraits, triés, accélérés, les noyaux les plus intéressants sont assemblés en faisceaux qui permettent des expériences inédites, ouvrant ainsi de nouveaux horizons à la physique et à l’astrophysique nucléaires.

Spiral2 est le projet de priorité nationale du CEA et du CNRS/IN2P3 en physique nucléaire. Il est le fruit de collaborations à la fois techniques et scientifiques entre de nombreux laboratoires français, européens et internationaux. Les collectivités territoriales sont particulièrement attachées au développement du Ganil, dont la place d’excellence au niveau international sera confortée par la réalisation de Spiral2.

Au niveau européen, tous les grands laboratoires de physique nucléaire (France, Allemagne, Belgique, Cern, Finlande, Grande-Bretagne, Italie, Suède) participent à une réflexion au sein d'un programme de R&D financé à hauteur de 9 millions d’euros par l'Union européenne. Ce programme, Eurisol-DS (Design study of the European isotope separation on-line radioactive nuclear beam facility), vise à définir d’ici à 2010 l'avant-projet européen d'une installation de seconde génération, dont la construction effective devrait démarrer entre 2013 et 2015. Le Ganil coordonne déjà l’étude européenne Eurisol-DS et est certainement aujourd'hui l'un des prétendants les plus sérieux pour accueillir cette installation.

Spiral2 constitue une étape essentielle indispensable à la construction de la grande installation européenne Eurisol (Comité européen de collaboration en physique nucléaire - Nupecc - du 23 janvier 2005). C’est l’une des deux installations de physique nucléaire européennes recommandées dans la feuille de route du Forum européen pour les infrastructures de recherche (ESFRI).

 

(1) Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (CNRS)

 

Contact chercheur

  • Philippe Chomaz, Tél : 06 84 95 00 74

Contact communication

  • Ganil :  Christine Lemaître, Tél : 02 31 45 45 24

Contact presse

  • CNRS : Martine Hasler, Tél : 01 44 96 46 35
  • CEA : Pascal Newton, Tél : 01 40 56 20 97
Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils