Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

Paris, le 3 février 2006

 

La stratégie européenne en physique des particules

 

Du 30 janvier au 1er février 2006 s’est déroulé un symposium sur la stratégie européenne en physique des particules organisé à Orsay par le Laboratoire de l’accélérateur linéaire (IN2P3/CNRS-Université Paris-Sud 11)(1). Cet événement, initié par le Groupe d’orientation stratégique du Conseil du Cern, constitue la première étape d’un programme de travail destiné à établir une stratégie européenne unifiée dans le domaine de la physique des particules.

 

La construction de l’Europe de la recherche nécessite une coordination très forte entre les différents acteurs européens et la possibilité pour l’Europe de parler d’une seule voix dans le concert international. Dans le domaine de la physique des particules, il existe depuis 1954, un organisme intergouvernemental, le Centre européen pour la recherche nucléaire (Cern), chargé de mettre en oeuvre cette politique. Mais d’autres initiatives tant nationales qu’internationales ont émergé dans ce domaine dans les différents pays d’Europe. Il a donc été récemment décidé de confier au Conseil du Cern, émanation des gouvernements des 20 pays membres, le rôle d’établir une stratégie unifiée dans le domaine de la physique des particules.
Un programme de travail en trois étapes a ainsi été défini, la première étant le symposium sur la stratégie européenne en physique des particules à Orsay. Son but était de permettre au Groupe d’orientation stratégique du Cern de prendre connaissance des vues des membres de la communauté européenne de physique des particules avant de les instiller dans une stratégie coordonnée à l’échelle de l’Europe. Les scientifiques étaient au rendez-vous - près de 400 sont venus de toute l’Europe, d’autres d’Amérique du Nord et d’Asie - et plus de 300 chercheurs ont pris part à la conférence à distance, grâce à une webémission interactive.

Le panorama scientifique abordé au symposium a permis de mettre en avant les projets les plus susceptibles de répondre aux questions fondamentales liées à notre connaissance de l’Univers et à ses lois fondamentales : l’origine de la masse des particules élémentaires, l’unification des interactions fondamentales, l’asymétrie entre la matière et l’antimatière, les propriétés des neutrinos et la structure du cosmos (matière noire et énergie noire). Ces projets (Large Hadron collider (LHC), collisionneur linéaire, usines à beauté(2), faisceaux intenses de neutrinos, projets relatifs aux astroparticules...), auxquels les laboratoires français de l’IN2P3/CNRS et du Dapnia/DSM(3)-CEA participent très activement, seront classés par ordre de priorité en fonction de leur importance scientifique et de leur coût et constitueront le fer de lance de la physique des particules européenne pour les 20 ans à venir. Leur potentiel de découverte, souligné par le symposium, est énorme et notre vision de l’Univers en sortira, très vraisemblablement, complètement bouleversée. Les deux étapes suivant le symposium seront :

  • un atelier d’une semaine en mai d’un groupe de stratégie formé des directeurs des grands laboratoires de physique européens dont ceux du LAL Orsay et du Dapnia/CEA
  • et de représentants nationaux à Berlin et le Conseil du Cern à Lisbonne le 14 juillet 2006 où seront livrées les conclusions finales de l’exercice.

(1) Le LAL, qui fêtera ses 50 ans cette année, est une unité mixte de l’IN2P3/CNRS et de l’Université Paris-Sud 11 comportant une centaine de chercheurs et 220 ingénieurs et techniciens. C’est le plus grand laboratoire du CNRS dans le domaine de la physique des particules et de la cosmologie.
(2) Collisionneur qui produit des milliards de particules dites "belles"
(3) Département des sciences de la matière du CEA

 

Pour en savoir plus

Contact chercheur

  • Guy Wormser, Tél : 01 64 46 83 01

Contact communication

  • IN2P3 :  Christina Cantrel, Tél :  01 44 96 47 60

Contact presse

  • CNRS : Delphine Kaczmarek, Tél : 01 44 96 51 37
Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils