Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

Paris, le 13 avril 2004

 

Radioactivité : une accréditation Cofrac pour un laboratoire de l’IN2P3/CNRS

 

L’Institut de recherches subatomiques (IReS), unité mixte de recherche de l’IN2P3 (CNRS)(1) et de l’Université Louis Pasteur (ULP) de Strasbourg, vient d’être accrédité pour son groupe Radioprotection et mesures environnementales (Ramses) par le Comité français d’accréditation (Cofrac), pour une durée de quatre ans (1er avril 2004 - 31 décembre 2008) dans le domaine de "l’analyse en laboratoire des radionucléides(2) présents dans tous types d’échantillons de l’environnement".

 

Le groupe Ramses de l’IReS a été créé en 1996 sous le nom de Laboratoire d’analyses et de mesures (LAM) avant d’être rebaptisé en 2001. Son savoir-faire s’est très rapidement affirmé notamment dans l’analyse d’échantillons environnementaux et c’est tout naturellement qu’en 2000, l’IReS s’est engagé dans une démarche qualité avec la volonté de satisfaire, dans le cadre de sa mission de protection des personnels, des biens et de l’environnement du laboratoire, aux besoins et exigences de ses clients (associations reconnues d’utilité publique, organismes publics, sociétés privées…).

Ramses a pu bénéficier de recrutements à la hauteur de l’enjeu et de gros investissements en termes de locaux et d’équipements, lesquels ont été supportés par le CNRS, l’ULP et la région Alsace. C’est ainsi qu’il a pu obtenir, au 1er avril 2004, une accréditation Cofrac dans le domaine des "Radionucléides dans l’environnement : analyses en laboratoire des radionucléides présents dans tous types d'échantillons de l'environnement".

L’IReS est le deuxième laboratoire de l’IN2P3 à avoir obtenu une telle accréditation. Outre la reconnaissance de la rigueur du schéma organisationnel et de la compétence technique du groupe selon les exigences définies dans un référentiel, la norme NF EN ISO/CEI 17025(3), l’accréditation par le Cofrac atteste de la compétence et de l’impartialité des analyses et permet, au niveau européen et international, la reconnaissance des prestations effectuées par le groupe dans la portée spécifiée par l’accréditation. Celle-ci concerne la "mesure de radionucléides émetteurs gamma pour les eaux douces, eaux de pluie, eaux de mer et eaux de rejets selon des méthodes normalisées".
L’objectif du groupe Ramses est de poursuivre le développement de sa démarche qualité en s'appuyant essentiellement sur :

  • l'optimisation des moyens et des compétences,
  • une organisation interne efficace et fiable,
  • une parfaite adéquation entre la demande du client et la prestation effectuée,
  • la réalisation des analyses selon des protocoles définis (normes en vigueur ou méthodes internes validées),
  • la traçabilité à toutes les étapes.

Par ailleurs, il se prépare déjà à étendre sa démarche qualité à d’autres domaines : mesure du tritium par scintillation liquide, dosimétrie réglementaire, radioprotection, mesure alpha bêta total, analyses des éléments de traces par ICP-MS et mesures du radon.

 

(1) Institut national de physique nucléaire et de physique des particules - CNRS
(2) Éléments radioactifs
(3) Prescriptions générales concernant les compétences des laboratoires d’étalonnages et d’essais

 

Le groupe Ramses

Constitué d’une dizaine d’agents CNRS et d’un professeur ULP, le groupe Ramses développe ses activités autour de trois pôles :
1 - La radioprotection et la dosimétrie : il est agréé pour procéder aux contrôles concernant la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants, qualifié pour l’exécution de mesures de radioactivité dans l’environnement et les denrées destinées à la consommation dans la catégorie des émetteurs alpha, bêta et gamma et habilité à la conduite d’expertises radiologiques sur des équipements de sources scellées,
2 - Les analyses et expertises,
3 - La recherche et le développement de nouveaux détecteurs.
En collaboration avec le Laboratoire d’électronique et de physique des systèmes instrumentaux (Lepsi) de l’ULP, le groupe Ramses développe un nouveau système de dosimétrie en temps réel, basé sur l'utilisation de capteurs CMOS pour la détection des neutrons et des particules alpha, pour la fabrication de dosimètres électroniques impulsionnels personnels. L’invention d’un dispositif électronique portatif pour la mesure en continu de l’activité volumique du radon dans l’atmosphère a déjà fait l’objet d’un dépôt de brevet européen aux noms de l’ULP et du CNRS en octobre 2002, lequel a été étendu à l’Asie et l’Amérique en novembre 2003.

 

 

Contact chercheur

  • Nourreddine Abdel-Mjid, Tél : 03 88 10 65 76

 

Contact presse

  • CNRS : Martine Hasler, Tél : 01 44 96 46 35
  • IN2P3 : Dominique Armand, Tél : 01 44 96 47 51
Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils