Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher:

  Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiqués de presse

 

Paris, le 4 février 2003

 

Le partenariat IBM - IN2P3/CNRS : une première française sur les grilles de calcul Linux

 

Une avancée importante pour la technologie des grilles de calcul (“Grid Computing”) se concrétise en France au travers d’un partenariat stratégique entre IBM et l’IN2P3/CNRS. Les deux partenaires viennent en effet de signer un accord mettant en commun leurs ressources et leur savoir-faire pour le développement de cette technologie. La grille de l’IN2P3 se compose de plus de 600 serveurs sous Linux répartis sur 9 sites français(1). Les logiciels de grille conçus par IBM seront testés sur la grille déjà opérationnelle de l’IN2P3.

 

L’IN2P3 et le Grid : une réflexion engagée depuis 2000

Les énormes besoins de la prochaine génération d’expériences de physique ont conduit l’IN2P3/CNRS à s’intéresser dès 2000 à ce nouveau concept, en collaboration avec trois autres départements du CNRS (STIC, SDU et SDV)(2) et avec ses principaux partenaires européens. Depuis deux ans, l’IN2P3 a ainsi pu monter, au sein du projet européen Datagrid, un banc test de très grande envergure réunissant sa propre grille en France, Gripi - Grille pluridisciplinaire de l’IN2P3, à une vingtaine d’autres nœuds européens. Il s’agit là de la plus importante grille en fonctionnement en Europe, certes encore expérimentale, mais qui permet de satisfaire les premiers besoins des physiciens, des biologistes et des spécialistes de l’observation de la Terre.
L’IN2P3 assure le déploiement, les essais et le support opérationnel de cet ensemble. “Nous sommes très heureux d'être associés avec IBM dans le secteur des grilles que nous jugeons tous deux stratégique. L'expertise technologique mondialement reconnue d'IBM va nous permettre de rendre plus rapidement opérationnelles et fiables nos grilles de calcul” commente Jean-Jacques Aubert, directeur de l’IN2P3.

Un mariage d’expertises technologique et opérationnelle

La convention signée par les deux acteurs permettra à l’IN2P3 d’accéder de façon privilégiée aux produits et services fournis par IBM et ses partenaires, lesquels bénéficieront en retour de tests exigeants pour leurs logiciels grâce à l’infrastructure de grille déployée par l’IN2P3.
“Pour IBM, cet accord est doublement stratégique puisque nous travaillons au développement du Grid Computing depuis plusieurs années et sommes très proches de la communauté scientifique. S’associer au CNRS, l’un des acteurs majeurs sur cette technologie, pour la première implémentation de grille en France, c’est mettre en commun des savoir-faire très complémentaires. Il s’agit également d’une installation importante pour IBM, puisque nous venons d’y livrer notre 500e serveur”, commente Michel Teyssedre, vice-président Strategic Business Development eServer Sales EMEA.

Le programme de travail pour les deux prochaines années prévoit l’exécution de certains projets phares qui visent tous à augmenter l’efficacité et la fiabilité de ces technologies : les services de grille (grid services), la gestion globale du stockage (virtual storage), l’autogestion des infrastructures (autonomic computing), l’utilisation de la technologie de grille pour les applications scientifiques et enfin le calcul et le stockage à la demande (ebusiness on demand) avec l’ouverture de Gripi aux applications scientifiques des mondes académique et industriel dans le domaine des sciences de la vie.
Des échanges d’ingénieurs, de thésards et de stagiaires entre le Centre de calcul de Lyon et le Grid technology center de Montpellier, qui sont respectivement les centres névralgiques de Gripi et d’IBM, permettront de progresser rapidement et d’harmoniser les cultures. Ce partenariat est un excellent exemple de synergie entre recherche publique et privée sur une technologie de pointe.

À propos du Grid Computing

Permettre un accès aussi aisé et transparent aux ressources informatiques qu’à l’électricité, tout en offrant aux consommateurs informatiques les plus gourmands un réservoir flexible et quasi illimité de ressources, tel est le défi auquel veut répondre la technologie des grilles de calcul ou “ Grid Computing ”. L’enjeu est de taille car ce réseau de ressources informatiques ouvrira des perspectives nouvelles qui auront un impact majeur tant sur la recherche que dans le tissu économique : la mutualisation des ressources à l’intérieur d’une grande entreprise, la démultiplication à faible coût de la puissance de calcul et la possibilité de faire face sans investissement lourd à de brusques besoins de stockage ou de calcul.

À propos d’IBM

Leader mondial des technologies de l’information, IBM place l’innovation technologique au premier plan de sa stratégie e-business, laquelle est basée sur les technologies du Grid Computing. Pour offrir des solutions globales - matériels, logiciels, services et financement - à la pointe de la technologie, IBM investit chaque année des sommes considérables en recherche et développement. Il développe ainsi des technologies de grille basées sur les standards de “Grid Computing” et est à l’origine du concept OGSA (“Open grid service architecture”).

(1) 9 sites : Paris, Orsay, Palaiseau, Lyon, Grenoble, Annecy, Marseille, Clermont-Ferrand, Montpellier
(2) STIC : Département des sciences et technologies de l’information et de communication, SDU : Département des sciences de l’Univers, SDV : Département des sciences de la vie

 

Pour en savoir plus

Contact chercheur

  • Guy Wormser, Tél : 01 44 96 47054

Contact communication

  • IN2P3 : Dominique Armand, Tél : 01 44 96 47 51

Contact presse

  • CNRS : Martine Hasler, Tél : 01 44 96 46 35
  • IBM : Barbara Coumaros, Tél : 01 49 05 38 46
Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils